Conserver un liner d’apparence jeune, c’est notre souhait à tous. Voici nos conseils pour retarder l’œuvre du temps et préserver votre liner.

Votre liner est une feuille PVC qui est particulièrement sensible aux variations chimiques et thermiques. Ces dernières sont fréquemment à l’origine des apparitions de plis.

liner_gris_et_plage_immergee liner_gris_et_plage_immergee

Variations chimiques :

Les liners, lors de leur fabrication, reçoivent des charges minérales afin de parfaire leur aspect, rigidité, résistance…Une acidité excessive de l’eau va dissoudre ces charges et le liner va donc se ramollir, il va se charger d’humidité et des ridules vont apparaitre. Les principales consignes à respecter sont les suivantes :

Le pH doit se situer entre 7.0 et 7.4 (un pH acide agresse chimiquement le liner).
Le taux de chlore doit être compris entre 0.7 et 1.5g/m3 (ppm).

Variations thermiques :

Les variations thermiques sont principalement dues à un chauffage excessif de l’eau du bassin (> 28°C), à la présence d’un abri, d’une couverture automatique ou dans les piscines intérieures. Il est recommandé d’éviter tout excès de température afin d’éviter à la feuille de se dilater, de perdre ses caractéristiques mécaniques au risque de voir apparaître des plis. Les plis sont fréquemment localisés sur les panneaux (contrairement aux plis des variations chimiques principalement situés en fond de bassin).

Outres l’apparition de rides, les tâches sont également un fléau connu par nos liners. Plusieurs types de tâches peuvent être répertoriés et prévenir leur apparition est lié au respect de certaines consignes.

Nature du désordre
Cause(s) Possible(s)
Risposte(s) et remède(s)

Eaux colorées

Dysfonctionnement du traitement d’eau

Tâches sur revêtement

eaux vertes
eaux vertes récurrentes malgré traitement
Eaux blanchâtres
Eaux claires teintées (Brun / Vert / Rouge / Violet)
Parois rugueuses
Instabilité du ph
Les produits de traitements disparaissent vite
Eaux odorantes, agressives qui les yeux
Dépôts jaunes, aspect sable, proche pollen sur fond escalier et angles bassins
Algues roses, rouges
Décoloration de la membrane sous l’eau
Parois rugueuse blanchâtres sous la ligne d’eau
Tâches jaunes, roses orangées à la ligne d’eau
Tâches brunes ou noires
Désinfection insuffisante (algues)
Présence de phosphates
Précipitation de calcaire / pH et TH trop élevé. Algues en décomposition après désinfection. Désinfection insuffisante
Présence sels métalliques (Fer/Cuivre/Manganèse…). Eau de forage
Vérifier le pH et le chlore. Faire un traitement choc / JD Flash. Si traitement inefficace, utiliser du sur stabilisation.
Contrôle des phosphates. Inférieur à 100ppm. Faire un traitement avec du JD Anti-phosphates.
Vérifier et ajuster si nécessaire le pH. Procéder à une clarification de l’eau à l’aide de JD Cristal. Filtration en continue (au besoin, poche XXL)
Faire un traitement avec du séquestrant métaux (JD STOP métaux). Ajuster le pH à 7,5 ou 7,6, clarifier l’eau (JD Cristal) et filtrer en continu.
Eau trop dure, pH trop élevé. Précipitation de calcaire sur fond et parois
Insuffisante du TAC ou influence du désinfectant.
Stabilisant absent. Bassin trop pollué / Temps de filtration trop faible. Température d’eau élevée.
Excès de chloramines ou pH trop bas
Algues « moutarde ». Récidive dépôt volatile.
Présence de bactéries. PH élevé, désinfection trop faible.
Procéder à un brossage intensif des parois. Si inefficace contacter votre partenaire
équilibre de l’eau déficient, corriger le TAC (TAC +). Changer de désinfectant
Augmenter le stabilisant. Ajuster le pH/TAC/TH et faire un traitement choc / JD Flash. Ajuster le temps de filtration (température de l’eau).
Renforcer la désinfection. Vérifier le pH / chlore et ajuster si besoin
Vérifier et ajuster le pH. Faire un traitement Anti-algues moutarde (JD Algues Moutarde) associé à une chlorationchoc ou JD Flash. Nettoyage complet du bassin et des poches filtrantes.
Vérifier pH et l’ajuster. Faire traitement de choc + JD Flash, associé à un traitement algicide concentré.
Présence d’ions métalliques. Limailles de fer accidentelles dans le bassin. Eau de forage ou de captage
Présence d’algues. Décomposition de feuilles en sortie d’hiver. Infiltration d’eau derrière le liner.
Micro-organismes derrière le liner.
Dépôts gras / Présence de crème solaire. Hydrocarbures
Concentration de produits oxydants. Dégradation normale en fonction de la vétusté du revêtement
Dépôt de calcaire.
Pollens, traitement agricoles, crème solaire auto bronzante ou pollution
Séquestrant de métaux.
Ajustement du pH, brossage et balayage intense sans abrasif. Désinfection et traitement anti-algues concentré. Certaines colorations incrustées en fin de période hivernale peuvent être irréversibles.
Piscine pleine chloration choc intense & filtration en continu pendant 24/48h. Si inefficace contacter votre partenaire.
Nettoyage de la ligne d’eau avec un produit adapté (liquide ou gel) selon tenue des dépôts.
Décoloration généralement irréversible.
Ajuster l’équilibre de l’eau. Nettoyage de la ligne d’eau avec produit adapté. Ajout anti-calcaire (séquestrant). Tâches généralement irréversibles selon vieillissement du revêtement
Que pensez-vous de cet article ?
Votre note