L’éco responsabilité est au cœur des préoccupations de Piscines Desjoyaux qui propose une piscine et des équipements qui permettent de maîtriser et/ou limiter les consommations d’énergie.

Des piscines responsables et économiques

Une structure de piscine en polypropylène recyclé



Piscines Desjoyaux est le 1er fabricant à proposer depuis 1990 une structure de piscine conçue de panneaux injectés avec du polypropylène recyclé. Les panneaux sont ensuite assemblés les uns aux autres lors de la pose de la piscine et sont ensuite ferraillés et coulés de béton.

Un groupe de filtration économique et peu énergivore



Toutes les piscines Desjoyaux sont équipées d’un groupe de filtration sans canalisation qui possède un double avantage :
– Des pertes de charges limitées qui évitent une sur consommation électrique. Les groupes de filtrations sont équipés de pompes filtrantes dimensionnées pour le volume d’eau à traiter.
– Un nettoyage de média filtrant économe : on estime la consommation d’eau nécessaire pour le nettoyage de la poche filtrante sur une année pour une piscine de 35 m3 à 1.1 m3 d’eau. Une consommation nettement inférieure à celle nécessaire au nettoyage d’un filtre à sable avec rejet à l’égout.

Une usine de production Française



La volonté du PDG de Piscines Desjoyaux a toujours été de fabriquer ses piscines sur le site industriel de la Fouillouse (42). Ainsi depuis la création de l’entreprise en 1969, les piscines sont fabriquées à La Fouillouse.
Le site industriel n’a cessé de croître puisqu’il est aujourd’hui composé de 5 ha d’ateliers couverts :
– 2 ateliers dédiés à l’injection : structures de piscines, escaliers, groupes de filtration, plots de soutènement, buses de refoulement, projecteurs, …
– 1 atelier pour la fabrication des margelles et des dallages de piscine
– 1 atelier pour la fabrication des liners
– 1 atelier spécifiquement dédié à la fabrication des abris de piscine.

Cette volonté d’offrir à ses clients une production Française pour conserver une maîtrise de la qualité est désormais souhaitée par tous les fabricants à l’heure où les circuits courts améliorent considérablement l’impact environnemental.

Des équipements de piscine qui optimisent la gestion de l’énergie

Outre la dimension et la profondeur des piscines qui sont 25 % inférieures à celles construites il y a 30 ans, les équipements de piscines permettent de limiter voire de réduire la consommation d’énergie.

Les équipements de chauffage



Les pompes à chaleur
Exit les réchauffeurs électriques gourmands en électricité, les pompes à chaleur ont des coefficients de performance (rapport entre la quantité d’énergie produite et la quantité d’énergie utilisée) qui offrent de très bons rendements. Ainsi, les utilisateurs profitent d’une température d’eau confortable sur une saison plus longue.

Les abris de piscines
En plus de leur fonction première qui limite l’accès de la piscine pour éviter les risques de noyade (les abris sont conformes à la norme de sécurité NF P 90309), leur effet de serre permet le chauffage de l’eau (jusqu’à 10 °C en plus).

Les Couvertures



Les couvertures à bulles
Appelée aussi couverture solaire ou couverture isotherme, la couverture à bulles, directement en contact avec l’eau grâce au matelas d’air des bulles limite les déperditions de chaleur pendant la nuit. De ce fait, elle évite l’évaporation de l’eau et donc les apports d’eau en cours de saison. Lorsque la couverture est en place sur la piscine en journée, elle permet également de gagner quelques degrés.

Les volets roulants
Hormis les volets roulants avec lames polycarbonates qui agissent comme de véritables capteurs solaires et permettent de chauffer l‘eau de la piscine, les volets avec lames PVC ne chauffent pas l’eau du bassin. Néanmoins, comme la couverture à bulles, ils permettent d’éviter l’évaporation de l’eau de la piscine entre la journée et la nuit.

Les traitements automatiques



Les traitements automatiques tels que les régulateurs ou électrolyseurs au sel, en plus du confort d’utilisation qu’ils procurent à leurs propriétaires permettent d’éviter les problèmes de traitement de l’eau et ainsi de réduire les coûts d’exploitation liés au rattrapage de l’eau.

Que pensez-vous de cet article ?
Votre note