Rechercher sur le site

6 points incontournables à prendre en compte avant de lancer son projet piscine

piscine enterrée rectangulaire 8.5 m x 3.75 m ,  préparer son projet piscine

Pour bien préparer un projet piscine, il est nécessaire de réfléchir en amont à certains points indispensables qui une fois déterminés, permettent de lancer rapidement la construction de la  piscine.

 

1-  Les règles d’urbanisme

Différents points doivent être pris en compte avant de lancer la construction de la piscine enterrée.

Implantation

La première question à se poser lorsque l’on souhaite se lancer dans un projet piscine est la suivante : « Ou implanter sa piscine ? ». S’il est conseillé de choisir un endroit ensoleillé et dépourvu de végétation  (pour ne pas polluer la future piscine), il est nécessaire de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU)  de la commune.

Plan Local d’Urbanisme

Ce document, consultable en mairie indique les distances séparatives à respecter avec le voisinage et avec la voie publique. Il est donc plus prudent de s’assurer que votre projet pourra prendre place là ou vous le souhaitez. Ceci vous permettra également de déterminer la taille du bassin et la dimension des plages (fonction de l’espace disponible).

Certaines piscines situées en zone protégée devront également se conformer à des obligations de couleur (liner, dallage).

 

 

2- Le type de construction

Une fois que vous aurez pris connaissance des règles d’urbanisme, vous pourrez vous pencher sur le type de construction souhaité. Ainsi, il conviendra de choisir entre une piscine maçonnée dite traditionnelle (qui implique un local technique destiné à abriter le filtre à sable), une piscine coque (implique un accès facile puisque livrable en une pièce sur votre terrain)  ou une piscine en kit modulaire qui offre  une grande liberté de formes et de dimensions (panneaux de coffrage permanents assemblés entre eux, ferraillés et remplis de béton).

 

 

3- Les formalités administratives  

Toute construction de piscine enterrée ou hors sol (si elle est destinée à rester à l’année) dès lors que la dimension est supérieure à 10 m² implique une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire.

 

La déclaration préalable de travaux

Elle concerne les constructions dont la dimension est comprise entre 10 m² et 100m².

 

Le permis de construire

Un permis de construire  est nécessaire pour toute piscine dont la dimension est supérieure à 100 m² ou pour toute piscine (et ce quel que soit sa dimension) couverte par un abri dont la hauteur est supérieure à 1.80m.

Les délais d’acceptation sont compris entre 1 et 2 mois pour la déclaration préalable de travaux et 2 mois pour le permis de construire.
La mini piscine inférieure à 10 m² est dispensée de formalité administrative.

Plus d’informations sur les formalités administratives à remplir avant la construction d’une piscine

 

 

4- Accessoires périphériques

La durée de la saison de baignade est toujours liée à la région d’implantation de la piscine. Ainsi, dans le sud de la France, la saison de baignade est plus longue que dans le nord.

Pour prolonger votre saison de baignade et ce, quel que soit votre région,  certains équipements sont à privilégier :

  • Pompe à chaleur,
  • Abri  de piscine.

Du côté de l’entretien du bassin, vous pouvez  opter pour un robot hydraulique ou électrique qui fera le nettoyage du bassin à votre place.

 

 

5- Entretien de la piscine

Une piscine bien entretenue est une piscine plaisir.

Il est nécessaire de consacrer environ 1 heure par semaine à l’entretien de sa piscine :  

  • Ajout des produits de traitement d’eau,
  • Vérification des taux de pH et de chlore (ou autre désinfectant)
  • Nettoyage de la piscine.  

Il est important de bien comprendre qu’un suivi régulier des paramètres et du nettoyage de la piscine permettra à terme de limiter le temps passé sur la piscine. Il va s’en dire que le fait de posséder un robot électrique ou hydraulique autonome simplifiera la tâche des utilisateurs.

 

 

6- Dispositif de sécurité

Depuis la loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines, toute piscine enterrée ou semi enterrée doit être pourvue d’un dispositif de sécurité répondant aux normes de sécurité en vigueur :

  • NF P 90306 : barrière de piscine,
  • NF P 90307 : alarme de piscine,
  • NF P 90308 : couverture de piscine,
  • NF P 90309 : abri de piscine.

4 types de dispositifs correspondant 4 budgets (de l’alarme par immersion à l’abri de piscine résidentiel) peuvent être choisis par les futurs propriétaires pour protéger l’accès de leur piscine.