Créée en 1966 par Jean Desjoyaux, l’entreprise ligérienne familiale basée à La Fouillouse, est aujourd’hui le premier réseau exclusif mondial de construction de piscines enterrées.

En 2019, le groupe Desjoyaux, qui compte 7 filiales dans le monde, 163 points de vente en France et à l’export dans 80 pays a réalisé un chiffre d’affaires historique : 103 M€.

Entretien avec Jean-Louis Desjoyaux, un dirigeant qui nage dans le bonheur et qui s’apprête à transmettre les rênes de l’entreprise à la quatrième génération.

L’entreprise Desjoyaux en quelques mots et en quelques chiffres ?

Nous sommes une entreprise familiale ligérienne qui emploie 240 salariés. Nous produisons sur notre site de La Fouillouse. Nous avons également 7 filiales dans le monde et exportons dans 80 pays, dont récemment au Costa Rica, en Syrie, en Hongrie, en Israël ou encore en Géorgie. Nous comptons actuellement 163 points de vente en France et continuons chaque année d’en ouvrir de nouveaux. En termes de résultats, nous avons réalisé un chiffre d’affaires historique en 2019 en atteignant 103 M€ avec un résultat net consolidé de 9,7 M€ après impôts. Sur les trois premiers mois du nouvel exercice, le groupe a réalisé un peu plus de 10 % de croissance en France et à l’export.

Sur quoi repose le succès du groupe Desjoyaux ?

Notre réussite repose sur trois facteurs principaux. Tout d’abord, des conditions météorologiques de plus en plus favorables ces dernières années avec de très beaux étés. Ensuite, les familles qui se recentrent sur un esprit cocooning en souhaitant aménager une nouvelle pièce à vivre à l’extérieur de la maison. La piscine s’est beaucoup démocratisée et devient peu à peu un bien de consommation comme une cheminée ou une voiture supplémentaire. Enfin, notre savoir-faire basé sur un réseau de proximité très puissant en France. Nous sommes très proches de nos clients finaux en leur proposant des produits de qualité (piscines, équipements et accessoires) et notre Recherche et Développement permet de lancer sur le marché entre trois et quatre nouveaux produits innovants. Par ailleurs, tous nos produits sont créés pour l’exportation qui représente aujourd’hui 35 % de notre chiffre d’affaires et qui devrait atteindre 40 % cette année. Notre objectif à l’horizon 2023-2024 : réaliser 50 % de notre chiffre d’affaires en France et 50 % à l’export.

Vos projets pour 2020 ?

Cette année, nous allons encore créer des emplois sur notre site industriel de La Fouillouse. Et, d’ici 2021, nous allons investir une quinzaine de millions d’euros notamment pour acheter cinq presses d’injection et agrandir des bâtiments.

Quels sont vos liens avec l’ASSE ?

Mes liens avec l’ASSE datent de très longtemps. J’ai toujours été un fervent supporter des Verts. Dans mon bureau, j’ai une photo qui date de 1963 (j’avais alors 10 ans) sur laquelle je pose aux côtés de Jean Snella et de Rachid Mekhloufi, à l’époque capitaine des Verts. J’ai moi-même joué en pupille à l’ASSE. Aujourd’hui, je suis toujours un fervent supporter des Verts et j’assiste régulièrement à des matchs. Nous sommes fiers que le groupe Desjoyaux sponsorise l’équipe depuis une quinzaine d’années.

Article paru dans L’ESSOR DE LA LOIRE le 21/02/2020