Rechercher sur le site

Le mag’ Desjoyaux : Guide piscine

Piscine intérieure et déshumidification

Pour profiter de sa piscine toute l’année et quelle que soit la météo, rien de mieux qu’une piscine intérieure qui, comme son nom l’indique est construite à l’intérieure d’un bâtiment.  A vous les baignades en plein hiver lorsque la neige tombe à l’extérieur.

Mais attention, pour savourer pleinement le bonheur apporté par votre piscine intérieure, il conviendra de s’équiper un peu plus que pour une piscine extérieure avec par exemple l’installation d’un déshumidificateur.

 

Pourquoi installer un déshumidificateur ?

La présence d’une piscine dans une pièce fermée va nécessairement apporter un taux d’humidité bien supérieur à celui préconisé. Le taux d’humidité est la quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air à une température donnée (hygrométrie). On considère qu’un taux d’hygrométrie acceptable  dans une pièce abritant une piscine se situe entre 60% et 70%. Si un air trop sec assèche les muqueuses et laissera aux baigneurs une sensation de fraîcheur dès la sortie du bain, un air trop humide est néfaste à la fois  pour vos installations (apparition de buée, de champignons sur les murs, décollement des peintures…) mais aussi pourvotre santé (favorise les maladies respiratoires telles que la rhinite, la bronchite ou l’asthme).

La présence d’une piscine dans une pièce fermée peut amener une hygrométrie bien supérieure à la valeur de confort.  Aussi, il est nécessaire de faire baisser ce taux.  Le rôle du déshumidificateur est de maintenir une hygrométrie de confort comprise entre 60 % et 70 %.

 

Il est toutefois conseillé  de couvrir la piscine avec une bâche à bulle ou un volet automatique  afin de bloquer le phénomène d’évaporation de l’eau qui permettra de diminuer le temps d’utilisation du déshumidificateur et donc de faire quelques économies  d’énergie.

 

Quels sont les signes qui montrent un taux d’humidité trop important ?

Repérer les signes d’une humidité excessive reste assez aisé :

- Présence d’eau sur les murs de la pièce,
- Présence de buée sur les portes, fenêtres  et / ou portes fenêtres,
- Apparition de cloques sur les peintures,
- Gonflement des éléments en  bois de la pièce (plinthes, fenêtres….),
- Apparition de moisissures, champignons.

Rien ne sert toutefois de paniquer lors de l’apparition de ces signes puisque c’est leur répétition ou leur présence sur une longue durée qui va altérer votre intérieur.

 

 

Les différents modèles de déshumidificateur ?

Il existe 2 principaux types de déshumidificateurs :

- Le déshumidificateur chimique :   Une cartouche contenant des sels minéraux absorbe l’humidité présente dans l’air et la rejette sous forme d’eau dans un bac prévu à cet effet. Peu onéreux, le déshumidificateur chimique est conseillé pour les environnements peu humides.  

- Le déshumidificateur électrique :   D’un fonctionnement identique à celui de la pompe à chaleur puisqu’il comporte un ventilateur et un compresseur, l’appareil aspire l’air chaud et humide, le refroidit  afin que l’humidité se condense  puis le réchauffe avant de le rejeter dans la pièce.

La pièce accueillant une piscine devra être équipée d’un déshumidificateur électrique, plus performant qu’un déshumidificateur chimique et  spécialement adapté à cet environnement très humide.   

 

Faut-il installer un déshumidificateur sous un abri de piscine ?

Un abri résidentiel est un dispositif qui permet de prolonger la saison de baignade. Ainsi, une piscine couverte par un abri peut facilement être utilisé de mars à novembre. Le phénomène d’évaporation (causé par la différence entre la température de l’eau et la température de l’air) va impliquer l’augmentation du taux d’humidité de l’air et donc la mise en place d’un déshumidificateur.  

 

L’appareil permettra de   maintenir une température sous abri convenable pendant les saisons intermédiaires (début de printemps et automne) puisque rappelons- le, le déshumidificateur réchauffe l’air avant de le rejeter.

 

 

 

Le déshumidificateur est l’équipement indispensable pour les piscines d’intérieures ou les piscines recouvertes par un abri. Pour choisir le bon modèle, il est nécessaire de prendre en compte tous les paramètres (dimension de la piscine, dimension de la pièce, température de l’eau, température de l’air, fréquentation de la piscine et hygrométrie) alors  n’hésitez pas à vous rapprocher de votre revendeur Desjoyaux : https://www.desjoyaux.fr/boutiques-desjoyaux.