Rechercher sur le site

Le mag’ Desjoyaux : Guide piscine

Les erreurs à éviter pour l’hivernage de ma piscine

Destiné à préserver sa piscine pendant la période froide, l’hivernage, qu’il soit passif ou actif est une opération importante qu’il convient de réaliser soigneusement. Nous avons choisi dans cet article de mettre en avant les principales erreurs à éviter afin de réussir son hivernage.



Faire son hivernage trop tôt ou trop tard

La première erreur est de croire que plus on procède rapidement à l’hivernage de la piscine, plus on sera tranquille. En effet, si l’hivernage du bassin se fait alors que la température de l’eau est supérieure à 12 °C, les algues pourront alors se développer et la remise en route sera plus contraignante. A l’inverse, il ne faut pas attendre l’apparition des fortes gelées qui pourraient dégrader les équipements. L’idéal est que la température de l’eau soit inférieure à 12 °C sur une période constante.

Il est également important, surtout lorsque l’hivernage est fait tardivement, de bien retirer la bâche à bulles de votre piscine qui est une couverture isotherme donc inutile lorsque la piscine n’est plus utilisée. Nous vous conseillons de rincer les 2 côtés de votre couverture à bulles afin de retirer les traces de produits de traitement d’eau et de bien la faire sécher puis la remiser dans un endroit sec (conseil valable également pour tous les équipements dès lors qu’ils ne sont plus utilisés).




Vider complètement la piscine

La seconde erreur à ne pas faire est de vider complètement sa piscine. Une piscine avec un liner ne doit jamais être vidée dans sa totalité. C’est le volume d’eau qui plaque le liner contre les parois de la piscine. Si vous videz complètement votre piscine, le liner ne pourra pas reprendre sa forme initiale. Vous devez impérativement choisir entre un hivernage actif ou un hivernage passif.




Oublier de mettre le produit d’hivernage

Lorsque la préparation de l’hivernage touche à sa fin, que la piscine est parfaitement nettoyée, que les paramètres de l’eau ont été contrôlés et ajustés, il ne faut pas oublier de mettre le produit d’hivernage. Lui seul a une action longue durée et sera actif dès lors que les températures d’eau augmenteront. Vous pouvez également rajouter du produit d’hivernage au cours de l’hiver lorsque celui-ci est doux si l’eau commence à tourner.




Laisser la piscine en mode hivernage trop longtemps

On peut penser à tort que la remise en route de la piscine peut attendre lorsque l’hivernage a été effectué avec soin. Toutefois, il convient de bien garder à l’esprit que la prolifération des algues est directement en lien avec la température de l’eau. Ainsi, lorsque les températures extérieures deviennent plus clémentes et que l’eau du bassin est supérieure à 12 °C, mieux vaut penser à la remise en route.




Trop baisser le niveau d’eau de son bassin lorsque la couverture d’hivernage est l’organe de sécurité

Les couvertures de sécurité d’hivernage (bâche à barres, filet d’hivernage ou bâche opaque) reposent sur l’eau du bassin. Ces dispositifs sont équipés de grilles ou trous permettant l’évacuation des eaux de pluie. Lors de l’hivernage de la piscine, il est impératif que le niveau d’eau se situe au 2/3 supérieur du skimmer afin que la couverture de sécurité conserve ses caractéristiques (portance de l’eau).




Oublier de mettre les flotteurs d’hivernage piscine

Lors d’un hivernage complet (ou passif ) de la piscine, les flotteurs d’hivernage sont les seuls accessoires qui permettent d’absorber la pression du gel sur la structure de la piscine. Les flotteurs d’hivernage s’installent en diagonale sur le bassin.




Vous voilà prêts pour l’hivernage de votre piscine. Pour connaitre le détail des opérations à effectuer lors d’un hivernage complet (ou passif) ou lors d’un hivernage partiel (ou actif) : http://blog.laboutiquedesjoyaux.fr/hivernage-piscine-dois-faire/.