Rechercher sur le site

Nos astuces pour préserver la jeunesse de votre liner

Comment préserver la durée de vie de son liner, éviter les plis et taches sur liner

Conserver un liner d'apparence jeune, c'est notre souhait à tous. Voici nos conseils pour retarder l'œuvre du temps et préserver votre liner.

Votre liner est une feuille PVC qui est particulièrement sensible aux variations chimiques et thermiques. Ces dernières sont fréquemment à l’origine des apparitions de plis.

 

Variations chimiques : 

Les liners, lors de leur fabrication, reçoivent des charges minérales afin de parfaire leur aspect, rigidité, résistance….Une acidité excessive de l’eau va dissoudre ces charges et le liner va donc se ramollir, il va se charger d’humidité et des ridules vont apparaitre. Les principales consignes à respecter sont les suivantes :

Le pH doit se situer entre 7.0 et 7.4 (un pH acide agresse chimiquement le liner).

Le taux de chlore doit être compris entre 0.7 et 1.5g/m3 (ppm)


Variations thermiques :

Les variations thermiques sont principalement dues à un chauffage excessif de l’eau du bassin (> 28°C), à la présence d’un abri,  d’une couverture automatique ou dans les piscines intérieures. Il est recommandé d’éviter tout  excès de température afin d’éviter à la feuille de se dilater, de perdre ses caractéristiques mécaniques au risque de voir apparaître des plis. Les plis sont fréquemment localisés sur les panneaux (contrairement aux plis des variations chimiques principalement situés en fond de bassin).

 

 

Outres l’apparition de rides, les tâches sont également un fléau connu par nos liners. Plusieurs types de tâches peuvent être répertoriés et prévenir leur apparition est lié au respect de certaines consignes.

 

Taches vertes

Ces tâches sont principalement dues aux algues. Une chloration choc associée à un brossage du fond ou des parois permettra de retirer les tâches vertes.

Taches blanches

Souvent localisées sur le fond du bassin, l’origine des taches blanches est liée au contact direct des produits de traitement d’eau (désinfectant) avec le liner ou d’une décomposition de matière organique au contact du liner. 

Des tâches blanchâtres au niveau de la ligne d’eau résultent le plus souvent de dépôts calcaires. La prévention de ces incrustations est possible en utilisant un séquestrant de calcaire (anti calcaire).

Taches brunes

Les taches brunes situées sur le fond du bassin ou sur les parois peuvent être d’origine organique ou métallique.

L’origine des tâches organique peut être due à une présence d’algues, une décomposition de matière organique (feuille, débris végétaux) ou une infiltration d’eau entre le liner ou le support (ruissellement ou remontée de nappe phréatique) qui facilite la prolifération de micro-organismes. Une chloration choc associée à un brossage viendra à bout des tâches.

Les taches d’origine métallique sont principalement dues à la présence d’ions métalliques dans l’eau du bassin (présence accidentelle dans la piscine d’éléments métalliques oxydables, remplissage de la piscine avec des eaux de forage, captage, drainage puits). Préférez de l’eau de ville même si cela semble plus onéreux.

Taches roses

Les taches roses sur liner peuvent être liées à la présence de bactéries sous liner ou à un surdosage de JD Clar (phmb). Dans ces 2 cas, une bonne maitrise du traitement d’eau  permettra d’éviter l’apparition de ces taches.

Taches jaunes

Les tâches jaunes sont dues à la présence de pollens et sont souvent localisées sur la ligne d’eau. Le passage d’un détartrant ligne d’eau doit se faire avant incrustation des tâches.