Qu’est-ce que l’algue moutarde ?

La première spécificité de cette algue, c’est sa couleur jaune.
L’algue moutarde se différencie également des autres algues (vertes, roses, noires) par sa texture puisqu’elle n’est pas gluante. Elle prend la forme d’une poussière qui se dépose sur les parois et sur le fond de la piscine. Très volatile, l’algue moutarde s’envole dès l’approche des baigneurs ou du robot de nettoyage. Elle viendra ensuite se déposer à nouveau dans le bassin dès que le calme sera revenu. Il devient donc urgent de nettoyer sa piscine pour régler le problème au plus vite.

Découvrir la filtration Desjoyaux

D’où vient l’algue moutarde ?

Le germe de l’algue moutarde provient des pays du sud et arrive en France avec le vent ou la pluie. Bien évidemment, les régions les plus exposées au vent sont plus soumises à ce type de pollution. L’algue moutarde ne se contente pas d’envahir uniquement votre piscine puisqu’elle se dépose généralement sur votre zone géographique.

Comment reconnaître l’algue moutarde dans votre piscine ?

Difficile à repérer, car volatile, l’algue moutarde sera visible dans l’eau lorsque la piscine sera calme. Ses principales caractéristiques sont les suivantes : – L’algue « moutarde » est est de couleur jaune,
– Elle se présente sous forme de poudre,
– Elle se disperse en présence de remous dans la piscine (baigneurs, passage du balai de nettoyage ou du robot qui ne parviennent pas à l’aspirer). Les traitements anti-algues classiques ne sont pas suffisamment efficaces et ne permettent pas d’éradiquer l’algue moutarde.

Comment supprimer efficacement l’algue moutarde de ma piscine ?

Il est essentiel d’utiliser un traitement spécifiquement adapté pour éradiquer les algues moutarde de façon définitive dans l’eau de votre bassin. Un traitement au chlore ou anti-algue classique ne donnera pas de résultats probants. Pour optimiser l’action du traitement anti-algue moutarde, il convient de suivre les étapes ci-après  : – Régler la valeur du pH de sorte qu’il soit compris entre 7 et 7.4.
– Nettoyer la poche filtrante avant de commencer le traitement.
– Nettoyer la piscine : brosser le fond et les parois de façon à mettre toutes les algues en suspension dans la piscine. Ne pas oublier de brosser les skimmers, projecteurs et autres pièces à sceller.
– L’algue moutarde étant un germe qui se déplace avec le vent, il est important de bien nettoyer tout le matériel qui est entré en contact avec l’eau de la piscine (jouets, gonflables, volet roulant et même abri …).
– Verser le traitement dans le bassin en respectant le dosage mentionné sur l’étiquette du produit, une fois l’heure du bain terminée.
– Vérifier que la filtration est bien en marche.
– L’action des produits sur le problème est généralement immédiate à l’instar de JD Anti-algues Moutarde piscine JD Pro Anti-algues Moutarde
– Pour appuyer l’efficacité du traitement et être certain d’éradiquer définitivement l’algue moutarde, il est préconisé de faire dans la foulée une oxydation choc (chloration choc ou peroxyde d’hydrogène).
– Dès le traitement effectué, il est important de nettoyer la poche filtrante ainsi que le sac ou la poche du robot. Conseils : Les traitements anti-algues moutarde peuvent également être utilisés pour une action préventive dans le cadre de l’entretien de votre piscine en plus d’un traitement au chlore. Les propriétaires dont les piscines sont plus exposées au vent du sud peuvent utiliser ce traitement 2 fois par saison de sorte d’éviter un dépôt d’algues moutarde.

Que pensez-vous de cet article ?
4,7
Rated 4,7 out of 5
4,7 sur 5 étoiles (basé sur 384 avis)
Votre note