Rechercher sur le site

Le mag’ Desjoyaux : Entretien

Pourquoi ne pas utiliser de sulfate de cuivre dans ma piscine

Piscine desjoyaux avec liner blanc

On ne le dira jamais assez : il faut se méfier des remèdes de grand-mère et plus particulièrement lorsque que les substances utilisées peuvent être nocives. Le sulfate de cuivre fait partie de cette catégorie de produit puisque son utilisation vous apportera également son lot de nuisances. Le cuivre est l’élément actif du composé, le sulfate étant le résidu.

 

 

Le sulfate de cuivre se révèle être un puissant algicide et fongicide pour l’eau de votre piscine. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on retrouve cette substance dans la plupart des produits de traitement d’eau multi action dont le JD action 5. Toutefois, les dosages de sulfate de cuivre présents dans ces produits multi action sont très faibles afin de ne pas subir les différents effets négatifs du produit.

 

 

Rappelons tout d’abord que le sulfate de cuivre est avant tout une substance présente dans la bouillie bordelaise utilisée dans le domaine agricole comme un pesticide. Un pesticide à l’efficacité redoutable puisque son action est à la fois algicide et fongicide. On comprend donc mieux pourquoi le sulfate de cuivre est fréquemment utilisé par les propriétaires de piscines dès lors que leur eau vire au vert ! Mais vous l’aurez vite compris : pesticide = danger. Le sulfate de cuivre est un produit fortement nocif en cas d’ingestion ou et très irritant en cas de contact avec la peau ou les yeux .

 

Il convient également de préciser que le sulfate de cuivre est une substance qui ne se dégrade pas dans l’eau. Autrement dit, une fois présent dans l’eau votre eau de piscine, seule une vidange totale du bassin vous permettra de retirer le sulfate de cuivre de l’eau.

 

Dernier inconvénient et non des moindres, lorsqu’il est surdosé, le sulfate de cuivre est à l’origine de tâches indélébiles sur le liner. Utilisé comme algicide bon marché, l’économie réalisée peut vite se révéler être un véritable gouffre financier lorsqu’il faut remplacer un liner !

 

 

Vous l’aurez compris, nous vous déconseillons fortement d’utiliser le sulfate de cuivre dans votre bassin puisqu’il est impossible de conclure à son innocuité, autant pour les baigneurs que pour le liner de votre piscine. Sans compter que le cuivre n’est pas compatible avec tous les traitements de l’eau utilisés dans le domaine de la piscine, notamment le JD Clar (PHMB). Il est donc plus raisonnable de se procurer des produits spécifiquement testés et conçus pour une utilisation en piscine.

 

N’hésitez pas à consulter votre partenaire Desjoyaux qui reste votre interlocuteur privilégié pour l’entretien de votre piscine.