Rechercher sur le site

Le mag’ Desjoyaux : Entretien

Focus sur les différents traitements d’eau : Le chlore

Parmi tous les traitements d’eau existants, le plus répandu de par son historique en piscine privée est le chlore.

Le chlore est le traitement d’eau qui combine tous les avantages indispensables d’un bon traitement chimique : désinfectant, algicide et oxydant, rémanence de son action qui stérilise l’eau et la rend stérilisante.

Pour résister contre l’action des UV solaires, un stabilisant devra accompagner le chlore. Piscines Desjoyaux vous propose 2 types de chlore : le chlore stabilisé et le chlore non stabilisé auquel il sera nécessaire de rajouter du stabilisant.

 

 

Chlore stabilisé :

Le chlore stabilisé est le produit le plus fréquemment utilisé en piscines privées puisque le stabilisant qu’il libère lui permet de résister aux UV du soleil. Son action n’a pas d’incidence sur le pH et son stockage est aisé.

Le chlore lent comme son nom l’indique a une qui action se fait sur une longue durée. Il se présente sous forme de galet de 200 gr.
Le chlore  choc permet ainsi le rattrapage des eaux vertes. Il se présente sous forme de pastille de 20 gr ou en granulés.


Dosage préconisé par Desjoyaux :

- Le chlore lent : Un galet de 200 gr pour un bassin de 40 m 3 chaque semaine qui partiellement ou totalement dissout assure la chloration du bassin pendant 5 à 7 jours. La consommation de ce chlore dépend également de la température de l’eau et de la fréquentation du bassin.
- Le chlore choc : pour rattrapage des eaux vertes, 1 pastilles / m3 soit 40 pastilles pour un bassin de 40 m3 ou 200gr de granulés pour 10 m3 d’eau.

Nota : Lorsque le bassin comporte une quantité trop importante de stabilisant  (eau ancienne et chlorations choc répétées), l’action du chlore est diminuée, voire bloquée. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre concessionnaire afin qu’il procède à une analyse complète des paramètres de votre bassin et plus particulièrement, son taux de stabilisant.

 

 

Chlore non stabilisé ou Hypo Chlore :

Ce type de chlore étant dépourvu de stabilisant, il convient de rajouter une quantité de stabilisant équivalente à 50 mg/l afin que le chlore puisse résister aux actions des UV. Vous pouvez soit rajouter directement la quantité de stabilisant nécessaire dans le bassin ou tout simplement faire des chlorations choc avec du chlore stabilisé. Le chlore non stabilisé vous permettra d’éviter une vidange partielle du bassin puisque votre eau ne sera jamais saturée en stabilisant. Cependant, l’utilisation du HTH est déconseillée dans les régions ou l’eau est calcaire (dureté de l’eau > 250°F).

Le chlore lent non stabilisé ou Hypoclhore: Se présente sous forme de stick de 300 gr
Le chlore choc non stabilisé ou Hypochlore choc : Se présente sous forme de granulés.

ATTENTION : Ne jamais ajouter et  mélanger du chlore stabilisé et du chlore non stabilisé.

 

L’hypo chlore granulé est un chlore non stabilisé qui permet une chloration de la piscine sans aucun stabilisant. Il peut s’utiliser aussi bien pour l’entretien de la piscine que pour un rattrapage du taux de chlore.

 

Dosage préconisé par Desjoyaux :

- Mise en eau de la piscine ou rattrapage du taux de chlore : 70 gr pour 10m³ d’eau jusqu’à l’obtention du taux de chlore idéal.
- Entretien de la piscine: 30 g pour 10m³ d’eau et par jour jusqu’à l’obtention du taux de chlore idéal. Mise en œuvre : Diluer 15 g / L dans un seau plastique et répandre la solution dans la piscine.

 

 

Quantité de chlore recommandée dans le bassin : Que votre eau soit traitée avec du chlore stabilisé ou du chlore non stabilisé, elle sera stérilisée et stérilisante avec un taux de chlore compris entre 1 et 1.5 gr /m3.