Rechercher sur le site
qsdqsdqsdqsdqsdqsdqs

Suivez toute l'actualité Desjoyaux

Lundi, 7 Janvier, 2019

Piscine couloir de nage Desjoyaux liner gris

Les accessoires et équipements représentent près de 40 % du chiffre d'affaires du groupe

 
Soutenu par les longues périodes de chaleur estivale, le groupe stéphanois, numéro un européen du secteur a vu son chiffre d'affaires progresser de 2,43 %. Avec un résultat net part du groupe en recul de près de 20 %.

Le nombre de bassins « équivalents à 8X4 mètres » vendus par Piscines Desjoyaux enregistre une légère diminution (-1,7 % à 8 075 unités) sur l'exercice clos fin août.

Ce qui n'empêche pas le chiffre d'affaires de progresser de 2,43 %, à 91,9 M€ (dont 31,4 % à l'export), grâce à l’évolution du « mix produit » en faveur de dépenses plus élevées d'équipements périphériques sur le marché français. Le résultat opérationnel du groupe baisse quant à lui de 15 % à 8 M€, tandis que le résultat net part du groupe est en recul de près de 20 %, à 5 M€, soit 5,44 % du chiffre d'affaires.

 

Le groupe de La Fouillouse, côté au second marché, indique que ces baisses sont   « imputables à une remise à niveau significative du parc-machines, représentant un coût supplémentaire de 1 M€, afin de maintenir l'outil de production et d'accroître la productivité ». Ainsi qu'au coût de lancement de la nouvelle consoledomotique JD Pilot à un tarif très compétitif, pour toutes les piscines avec bloc de filtration intégré livrées sur le dernier exercice.

 

L'entreprise dirigée par Jean-Louis Desjoyaux note que « les investissements réalisés ces dernières années (nous)  permettent  aujourd'hui d'avoir un outil de production très performant. Le groupe a donc logiquement poursuivi son programme à hauteur de 6,6 M€ environ sur l'exercice écoulé, afin d'améliorer son outil tant au niveau industriel que commercial ».


Affirmant ne plus être endetté, il proposera le versement d'un dividende de 0,51 € par action lors de son assemblée générale du 1er février. Ses dirigeants ont par ailleurs décidé le versement d'une prime exceptionnelle défiscalisée de 500 € pour leurs quelques 190 salariés basés en France, « afin de répondre positivement à la suggestion du président de la République et de l'accompagner dans son action », déclare Jean-Louis Desjoyaux.



Lire l'article publié dans L'ESSOR DE LA LOIRE (D Meynard)