Rechercher sur le site
qsdqsdqsdqsdqsdqsdqs

Suivez toute l'actualité Desjoyaux

Lundi, 4 Mai, 2015
Actu
Une belle réussite Ligérienne

Photo usine Desjoyaux de nuit


 Le groupe Desjoyaux existe depuis 1966. Aujourd'hui, il compte 5.000 employés dans le monde entier (150 rien que sur le site de la Fouillouse, dans la Loire) 160 points de vente en France, sept filiales à l'étranger et des exportations dans plus de 80 pays. Retour sur une belle réussite ligérienne.

Les beaux jours sont là, l'été arrive : il est grand temps de profiter des piscines ! La municipale pour certains, celle dans le jardin pour les plus chanceux. À la Fouillouse, se trouve le siège du leader mondial de la psicine enterrée, le groupe Desjoyaux.

Une histoire de famille

En 1966, c'est Jean Desjoyaux, un carreleur de métier, qui décide de creuser une piscine pour ses enfants, dans le jardin de leur maison familiale à Cuzieu. Un ami lui demande ensuite de l'aider à construire la sienne. Très vite, le bouche-à-oreille fonctionne, et les commandes se multiplient. Aujourd'hui, le groupe qui se définit toujours comme "une PME familiale" existe depuis quatre générations.

Plus de 70 millions d'euros de chiffre d'affaires

cinquante ans plus tard, le groupe s'est largement étendu : 5.000 employés dans le monde entier, 150 rien que sur le site de la Fouillouse, 160 points de vente en France, sept filiales à l'étranger et des exportations dans plus de 80 pays.
En 2014, le groupe Desjoyaux a enregistré un chiffre d'affaire de plus de 70 millions d'euros. C'est moins que pendant l'âge d'or (2007-2008), où le groupe a frôlé le milliard de francs de recettes.

Avoir une piscine dans son jardin n'est plus réservé aujourd'hui à une élite, comme il y a trente ans. Mais ce n'est pas pour autant à la portée de tous : la piscine 1er prix, chez Desjoyaux, c'est 12.500 euros (pose comprise). Les tarifs ont certes baissé, mais se faire construire une piscine reste inabordable pour certains.

 "C'était réservé aux riches mais ce n'est plus le cas !", Jean Louis Desjoyaux, PDG du groupe

"Une fois que nous serons à 50% du CA à l'export, il ne pourra plus rien nous arriver", Jean-Louis Desjoyaux le PDG du groupe

Les prochains objectifs du groupe Desjoyaux sont clairs : passer de 35 à 50% du chiffre d'affaires à l'export, renforcer les filiales existantes dans les pays étrangers, créer des réseaux, et dans l'idéal, revenir à l'âge d'or de la vente de piscines (2007-2008).

 

Par Julie Szmul France Bleu Saint Etienne