Rechercher sur le site

Suivez toute l'actualité Desjoyaux

Vendredi, 10 Avril, 2015
ITW
N Plançon Piscines Desjoyaux à Nice

Magasin Desjoyaux Piscines

Nicolas Plançon est franchisé Piscines Desjoyaux à Nice, ville à partir de laquelle il couvre la moitié des Alpes-Maritimes (06). Il revient sur son parcours pour l’Observatoire et sur les raisons pour lesquelles il a choisi de passer du salariat à la franchise.

 

Rodolphe Hatchadourian : Quel a été votre parcours professionnel, avant de devenir franchisé ?

Nicolas Plançon : J’ai occupé pendant 13 ans un poste de vendeur chez Leroy-Merlin, où j’étais affecté aux rayons Aménagement Extérieur et Piscine. Dans ce cadre, en 2007, j’ai été formé à la vente de piscines par Desjoyaux, qui avait conclu un accord avec mon magasin afin de distribuer certains de ses produits.
Au moment où j’ai décidé de créer mon entreprise, c’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers Piscines Desjoyaux, puisque je connaissais leur univers et que je m’en sentais proche.

Comment avez-vous été reçu par votre franchiseur ?

J’ai été accueilli à bras ouverts par Piscines Desjoyaux, auprès de qui j’ai suivi un cursus d’une semaine de formation, afin de connaître le concept dans ses moindres détails, tant au niveau des articles que des techniques de vente.

Vous souvenez-vous des étapes du financement et de la recherche de local ?

Tout-à-fait. J’ai monté avec succès mon dossier de financement puis me suis mis en quête d’un local et j’ai décidé d’ouvrir une concession Piscines Desjoyaux afin de couvrir à moi seul la moitié du département des Alpes-Maritimes.

Vous êtes-vous lancé seul dans l’aventure ?

Pas exactement puisque j’ai créé ma société avec un associé (même si je suis majoritaire) et nous travaillons aujourd’hui avec une assistante. Je ne m’occupe que de la vente et de la prospection car l’aspect technique et le montage sont co-traités par des entreprises spécialisées, validées par Piscines Desjoyaux pour leur sérieux et le respect du concept.

Quel bilan faîtes-vous de vos premiers pas d’entrepreneur ?

Au bout de six mois d’activité, je suis satisfait de mon démarrage. Je constate que la notoriété de Piscines Desjoyaux m’a permis de décrocher des ventes, ne serait-ce que via le site Internet.
Le printemps s’annonce très bien et j’espère doubler mes ventes d’ici la fin de l’année, afin d’aller au-delà de mes objectifs, que j’ai déjà atteints à l’heure où je vous parle.


Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Observatoire de la Franchise.fr