Rechercher sur le site
qsdqsdqsdqsdqsdqsdqs

Suivez toute l'actualité Desjoyaux

Mercredi, 30 Janvier, 2013
2013
Année de l'inversion de la tendance

Objectif double pour Piscines Desjoyaux : Développement du chiffre d'affaires à l'export et intégration encore plus poussée de la production.

L’année écoulée a encore été rude pour l’entreprise Piscines Desjoyaux, avec un nombre de bassins vendus tombé autour de 7 800 sur l’année 2012 (clôture fin août), contre 14 500 quatre ans plutôt. Le chiffre d’affaires, réalisé pour un tiers dans les équipements de piscines, a enregistré cette année une baisse de 2.4% à 74.7 M€, tandis que le résultat net reculait de 34.4% à 3M€. Le PDG, Jean Louis Desjoyaux, souligne cependant que dans un contexte de recul des ventes, l’entreprise continue à gagner de l’argent dans toutes ses filiales, « sauf aux Etats-Unis ».

Il mise sur l’export pour développer les ventes. Avec l’objectif ambitieux que cela représente la moitié du chiffre d’affaires d’ici trois ans, contre 31 % sur l’année écoulée, notamment grâce à l’ouverture récente de plusieurs filiales, au Brésil et en Chine. En 2012 déjà, l’activité était en progression de 20 % sur le grand export. Pour 2013, les prévisions portent sur une croissance globales d’environ 5%, avec un chiffre d’affaires étal sur la France.

 

UN ATELIER ROBOTISE de 8 000 M²

Dans cet environnement morose, l’entreprise de La Fouillouse poursuit ses investissements, avec la mise en service d’un atelier robotisé de 8 000 m² qui confectionne des liners. Fonctionnant avec 4 personnes, cet investissement de 7 M€ a une capacité de 37 revêtements de bassins par jour. Le groupe a également investi dans le moule d’un nouveau groupe de filtration et une ligne d’extrusion qui permettra de fabriquer les structures des bassins à partir de matières recyclées. Parmi les innovations organisationnelles Jean Louis Desjoyaux a séparé la recherche expérimentale de la cellule de développement chargée d’accélérer la sortie de nouveaux produits et de déposer en moyenne 3 brevets par an.

La société ligérienne propose une nouvelle gamme de piscines hors sol qui se décline en 14 modèles, dont un petit bassin de 12 m². L’entreprise, qui reconnait que la conjoncture lui a fait perdre une grande partie de sa clientèle de la classe moyenne, propose désormais un bassin 8 x 4 m pour 14 000€, adapté à de plus petits budgets.

Denis Meynard / LE TOUT LYON ET LE MONITEUR JUDICIAIRE